-La position de Bayrou
4 mai, 2012 @ 12:50 Non classé,Politique

Nous attendions avec intérêt de voir comment il allait sortir de cette situation inconfortable.

Sa position de ne pas donner de consigne de vote est pour moi un bon point. Le contraire consiste à mes yeux, à prendre les électeurs pour des idiots.

Le choix de dire pour qui il votera lui appartient. Il aurait pu se contenter de dire qu’il ne votera pas blanc, qu’il choisira l’un des deux, sans pour autant dire lequel. Il aurait pu se contenter de redire les points positifs et négatifs de chacun des candidats puisqu’aucun ne lui convient globalement. Il aurait ainsi mieux respecter les différentes sensibilités de son parti et la liberté de ses adhérents et électeurs.

Quant à sa profession de foi en faveur de l’union nationale, que peut-on en penser?

On peut, j’espère, le croire lorsqu’il évoque la vigilance qui serait la sienne quant au respect du rassemblement qu’il espère autour de Hollande. On peut le croire lorsqu’il déclare qu’il serait derrière lui en cas de véritable rassemblement mais qu’il serait contre lui en cas de désillusion à ce niveau ou d’application de son programme économique.

Par contre, si le parti qu’il préside, dont il impulse la stratégie, était vrai dévolu à l’intérêt général, son fonctionnement et son action seraient à mon sens tout autre.

  • il pourrait instaurer en son sein un fonctionnement démocratique et participatif.
  • il aurait pu définir un programme bien plus ambitieux et précis en terme de moralisation de la vie politique.
  • il aurait pu proposer une réelle rupture en terme de démocratie participative. Ce n’est pas de la démagogie, c’est de la modernité.

Son parti reste un parti pyramidal, un parti de professionnels de la politique comme tous les autres partis, de l’élite vers le peuple à qui il propose « à qui l’aime de le suivre ».

Si l’homme était réellement rassembleur, il aurait un entourage bien plus étoffé. On connait son isolement et la difficulté qui lui est prétée à travailler en équipe élargie et diversifiée. Sa volonté est de rassembler au centre les partisans de l’intérêt général. L’avenir nous dira s’il y parvient, mais pour l’heure, sa position semble plutôt diviser son camp que le rassembler.

Espérons que cette décision ne soit pas pur cynisme et individualisme!

-reoxygenerlaviepolitique
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

Groupestar |
Parolelibre |
Pcfrontdegauche Pontchâteau... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mrpropresoussurveillance
| Demandezleprogramme
| Tatiana GABILLAS Legislativ...