posts de juin 2012


-Les Français et les riches, un rapport passionnel malsain

-Les Français et les riches, un rapport passionnel malsain dans Economie argent-euros1-300x199Nous entretenons  un rapport complexe et peut -être même ambigu par rapport à l’argent et à ceux qui le détiennent. Les médias et certains politiques l’ont bien compris, ils surfent sur cette ambivalence, cette schizophrénie collective sans hésiter à tomber dans la démagogie. Cette haine des riches est contre-productive tout comme les mesures annoncées car nous avons besoin d’eux. Elles sont plus populistes  que de nature à rendre justice. Mettre tous les riches dans le même sac est non seulement trompeur mais malhonnête.

J’en profite pour rappeler que nombre de Français rêvent pourtant d’entrer dans cette catégorie. Combien participe régulièrement au tirage du loto? Combien accepte donc de s’appauvrir pour faire de temps en temps un super riche? Les Français aiment l’argent et jalousent ceux qui en ont plus qu’eux.

Une exception cependant: les stars. Malgré des sommes gagnées annuellement qui sont des plus choquantes, cet argent ne dérange personne. Je pense à certains sportifs, à certains acteurs… qui gagne plusieurs millions ou dizaines de millions par an. Ils méritent de bien gagner leur vie, ont des talents évidents, mais n’est-on pas actuellement dans l’excès? Cet argent semble légitime, ils l’ont gagné en faisant rêver donc le peuple le leur pardonne. En fait, il peut difficilement en être autrement puisque c’est lui qui paye ces rémunérations extravagantes.

Tous les autres riches sont mal vus, sont montrés du doigt, sont jalousés. Cette catégorie regroupe pourtant des profils très divers dont certains méritent réellement ce qu’il gagnent et mériteraient même notre admiration et notre reconnaissance. Mais ce n’est pas le cas de tous, il ne faut pas nier les dérives actuelles dont certaines sont choquantes et tout simplement inacceptable.

 Les Français ont tort car certains méritent leur réussite, et même, la partagent.

-Les créateurs d’entreprises ne gagnent pas tous des fortunes loin de là, mais certains d’entre eux, réussissent véritablement. Leur engagement, leur créativité et leur prise de risque sont autant d’éléments qui caractérisent le mérite, qui expliquent et légitimisent leur réussite. Bien souvent, ils permettent la mise au point de produits ou services à destination de tous et créent par la même occasion de nombreux emplois. L’objectif premier n’est pas forcement l’argent mais la créativité, la volonté de créer de l’emploi…Cependant, même ces belles histoires ne font pas rêver les Français mais leur inspirent méfiance et même défiance car rendues possibles par le travail de leurs collaborateurs. Le raccourci vers l’exploitation du travail des autres est souvent fait. Il est malhonnête et reflète la jalousie de bien des gens. Les portes de la création d’entreprise ne sont fermées à personne, avis aux amateurs!

-Certains salariés ont gagné des revenus importants mais cohérents, fonction de leurs compétences et de leur engagement.

Mais les Français ont raison car d’autres la méritent beaucoup moins.

-Certaines rémunérations sont excessives dans la finance, le droit, au sommet des grandes entreprises…Il ne s’agit pas uniquement des DG ou PDG des grandes entreprises, mais leur cas est emblématique. Non seulement leurs rémunérations sont très importantes mais certains laissent même ces entreprises dans des situations désastreuses  et partent malgré tout avec des indemnités choquantes. Il n’est pas sûr que le système d’administration croisée soit une bonne chose pour les entreprises elles-mêmes  et au final pour la nation toute entière. les administrateurs se cooptent, se couvrent et perdent leur liberté de parole et d’action.

-Certains « font de l’argent » en spéculant plus qu’ils ne font tourner l’économie. Les effets de leviers acceptés sont incroyables sur les marchés de produits financiers comme sur ceux de matières premières… D’autres part, pouvoir jouer à la baisse  sur une monnaie, une entreprise…est inacceptable!

-Enfin, d’autres pour protéger leurs biens, quittent la France pour échapper à l’impôt ou cachent tout ou partie dans des paradis fiscaux. Les candidats au départ vers l’étrangers seraient nombreux actuellement parait-il. http://www.slate.fr/monde/54887/riches-fuite-londres-bruxelles-suisse

De tels comportement entretiennent cette réaction utilisée et exploitée par les partis à des fins clientélistes. Je regrette, comme la plupart d’entre vous, cette démagogie, la collusion du pouvoir politique (droite et gauche confondues) avec les pouvoirs économiques et financiers et le comportement de certains riches.

La société toute entière serait gagnante à faire évoluer la situation!

-Ne vaudrait-il pas mieux faire en sorte d’encourager à la création de richesse et à leur bonne utilisation pour le bien de la nation toute entière? Les Français devraient être fier de ces réussites et faire confiance à ces personnes plutôt que de les stigmatiser.

-Ne faut-il pas inciter les riches à plus de tempérance dans les rémunérations, à ne pas entrer dans la logique du toujours plus, plutot que de taxer encore et encore? Ils sont clairement privilégiés et doivent se demander comment utiliser cette argent, ce pouvoir, pour le mettre au service de la communauté, tout en le faisant fructifier avec des rendements cohérents. Certains se sentent redevable et responsable envers la société, ils ont d’ailleurs des comportements généreux. Ils sont d’autant mieux placé pour exercer une pression sur le reste de leur catégorie.

-Ne faut-il pas lutter contre les comportements et les taxes qui découragent les créateurs de richesse? Si la machine de la redistribution se grippe c’est aussi parce que certains ont le sentiment de faire les efforts pour d’autres qui n’en font pas. L’assistanat tue la solidarité tout comme la pression fiscale lorsqu’elle devient trop forte. Cela explique des dérives comme le sport national qu’est devenu l’évasion ou la chasse aux niches fiscales.

Nous sommes aujourd’hui dans une situation perdant-perdant. L’objectif n’est pas le dogme mais bien l’efficacité.  Au nouveau gouvernement de trouver une voie réaliste, de responsabilité reciproque afin d’inverser la tendance. La France a besoin d’un electrochoc, d’un sursaut positif et patriote pour retrouver la confiance nécessaire à l’instauration d’un cercle vertueux. On le sait bien, la confiance est indispensable tout comme la cohésion. Chacun doit à son niveau participer au redressement du pays: Les entrepreneurs, les détenteurs de capitaux, les consommateurs, les salariés, les bénéficiaires de la solidarité nationale,  les médias pour montrer toutes les initiatives positives.

Nous avons tous des responsabilités envers la société à des niveaux divers, à chacun de les identifier et de les assumer!

lire également:

-l’intérêt général

-

-Les législatives, c’est bientôt!

Assemblée Nationale

Assemblée Nationale

Les législatives sont aussi importantes que les présidentielle si ce n’est plus. Les députés que nous allons élire vont légiférer pendant 5 ans, et c’est sur cette base que sera ajustée la composition du gouvernement.

 Les sondages montrent une droite et une gauche au coude à coude au premier tour. On s’y attendait puisque le rejet de Nicolas Sarkozy est pour beaucoup dans l’élection de François Hollande.

Ma position n’est pas d’espérer une large victoire de la gauche ou une cohabitation. Mais des résultats relativement équilibrés serait plutôt une bonne chose pour  l’intérêt général. Cette situation imposerait de dépasser le climat partisan et mettrait chaque député devant ses responsabilités. Le contraire discréditerait définitivement la sphère politique et ne serait donc pas très probable.

La concrétisation de ce scenario impose le dégonflement des extrêmes dans l’intérêt de tous les Français. En effet, la grande menace pesant sur l’intérêt général, dans ces élections, se situe aux extrêmes. N’oublions pas qu’ils sont les grands vainqueurs du premier tour avec plus de 30% en cumul.

Le risque concerne les deux extrêmes. Malheureusement la gauche en fait fi et accepte de se compromettre dans des accords et des alliances. Le risque est donc de voir se produire la même chose à droite. Pour l’instant, la position de l’UMP semble claire mais la tentation pourrait être grande car les cas de triangulaires seront nombreux ! La droite doit donc réussir à faire revenir à elle les électeurs déçus qui ont voté FN au présidentielle. La droite doit convaincre de l’importance d’un vote utile des le premier tour si elle veut éviter une débâcle au second tour.

 Marine Lepen, joue de la situation que lui offre son score du premier tour. Elle espère une déroute de la droite et lui tend un piège. Elle propose des discussions localement avec deux objectifs. D’une part, elle veut ouvrir des brèches en pariant sur l’éclatement de l’UMP pour pouvoir ensuite recomposer la droite autour du FN. D’autre part, elle souhaite garantir l’élection de quelques députés à l’assemblée.

Nous verrons bien quel visage prendra cette campagne, espérons que la mobilisation des Français sera aussi massive pour ces élections. Espérons que l’on pourra encore dire que les Français ne se désintéressent pas de la politique !

Cependant, Espérer une campagne qui grandisse la politique est illusoire à moins que nous nous engagions massivement. Les élections législatives ont un tout autre visage que l’élection présidentielle. La campagne est beaucoup plus atomisée, bien moins passionnée parce que locale.

 Interpellons  l’ensemble des candidats sur leur responsabilité. Les heureux élus seront les représentants des Français et non du parti dont ils portent l’étiquette. Ils doivent agir en conscience, dans l’intérêt général et non selon des consignes ou combines d’appareil . Ils peuvent à leur niveau transcender les clivages.

Ne perdons pas de vue que Hollande n’a pas vraiment gagné mais que Sarkozy a perdu. L’union nationale serait une belle victoire de la démocratie dans ce contexte particulier renforcé par la crise.  Je note au passage qu’elle semble avoir disparu avec tous les problèmes de la France depuis Lundi, les journalistes ont du partir en vacances! Plus sérieusement, cela serait une belle manière pour Hollande de rentrer dans l’histoire! Patientons (dans l’action) en attendant le message qu’adresserons les Français au travers de ces élections législatives et ce qui en sera fait par la classe politique.

Groupestar |
Parolelibre |
Pcfrontdegauche Pontchâteau... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mrpropresoussurveillance
| Demandezleprogramme
| Tatiana GABILLAS Legislativ...