Suite aux trente glorieuses, la classe politique n’a pas fait la pédagogie nécessaire et imposé le changement de cap qui était indispensable dés les années 80. Pire, elle a poussé tout un chacun à croire que tout pouvait continuer comme avant. Les tentatives d’inflexion ont ensuite été rejetées par la rue.

La droite comme la gauche ont suscité de grands espoirs à chaque fois déçus par des idéologies différentes mais toutes deux éloignées de l’intérêt général , des promesses non tenues, des manques de courage politique, de la démagogie et des comportements partisans ou des préoccupations d’ego.

Il ne faut pas généraliser, il existe de vrais serviteurs de l’état en politique, mais nombreux sont ceux qui ont su montrer un intérêt premier pour le pouvoir et ses attributs.

Les gouvernants de tous bords, ont usé et abusé du clientélisme, développant des castes, des comportements communautaristes et corporatistes. Ils ont ainsi dressé les Français les uns contre les autres. Ils ont accéléré le phénomène de décohésion à l’origine du délitement de la nation.

Les Français ont aujourd’hui des intérêts divergents ! La réforme des retraites a montré de manière pathétique la profondeur de ce malaise.

Mobilisons-nous pour transformer le système politique actuel en promoteur du bien commun

Refusons les extrêmes, refusons le fonctionnement de l’état aux frais des générations futures, refusons cette caste de professionnels de la politique dont on ne sait ce qui les motivent, qui agit par clientélisme (terreau de l’individualisme) et suit les lobbies en tous genres.

 Rassemblons nous pour défendre une autre manière de concevoir la politique, pour défendre un nouveau modèle de société basé sur un pouvoir rendu aux citoyens et sur « l’intérêt général », qui seul doit guider l’action publique.

Centrons ce modèle sur les valeurs humanistes, abandonnons les idéologies actuelles, l’angélisme qui nous fait nier de nombreux problèmes et devenons enfin réaliste et pragmatique pour viser l’efficience.

Appelons de nos vœux l’éclosion d’une nouvelle génération de responsables politique, une génération capable d’appliquer à elle-même la rigueur et l’exemplarité indispensable pour bien servir son pays.

C’est ainsi quela France se redressera, en retrouvant une unité, en libérant les énergies créatives et en rompant avec le pessimisme ambiant. Elle pourra ensuite retrouver un rôle majeur dans la nécessaire évolution européenne et mondiale.

 Soyons ensemble à l’origine de ce changement de cap qui ne peut se faire que sous l’impulsion de la base. Faisons en sorte de mobiliser la majorité silencieuse seule capable d’inverser le mouvement vertical, de haut vers le bas, de « l’élite bien pensante » pour au contraire générer un élan inverse.

Ce site a pour but de rassembler  et de diffuser une pensée libre de toute idéologie, de tous parti-pris quel qu’il soit. Même si je ferai en sorte de construire mes analyses de manière objective, sur la base d’informations et de points de vue diversifiés, je souhaite votre participation active pour les enrichir.

2 axes principaux pour ce  projet à construire:

-Rénover le fonctionnement de la vie politique

-pour favoriser son renouvellement régulier : on ne peut servir librement que sur une durée raisonnable. On ne peut donc plus tolérer d’être gouvernés pas des professionnels de la politique !

-pour dessiner un nouvel avenir : il faut mettre les citoyens au cœur de la prise des décisions majeures pour rompre avec les lobbies en tous genres et le clientélisme, définir un projet gagnant–gagnant qui oblige chaque citoyen à s’impliquer.

-Développer une gestion pragmatique, ambitieuse mais responsable.

-pour apporter de la cohésion au sein de la nation alors que la politique menée depuis des décennies distille le corporatisme, le communautarisme, bref  la décohésion et l’individualisme. Il faut pour cela définir un projet qui mette l’Homme au centre, créé de la valeur pour tous, libère les énergies, renforce le patriotisme économique plutôt que le protectionnisme tout en étant ouvert sur le monde et ses difficultés. Elle ne doit donc pas être basée sur l’exploitation d’un système décadent pour satisfaire tel ou tel électorat comme l’ont fait tous les gouvernements depuis 30 ans.

Ces 2 axes permettent d’aborder toutes les thématiques.

Mettons l’homme au cœur de ce projet mais rappelons que :

-le monde est maintenant la seule échelle possible sans pour autant nier les nations

-la France à besoin de l’Europe comme l’Europe à besoin de la France

-l’état ne doit pas tout gérer mais réguler

-L’état doit promouvoir l’initiative et la responsabilité individuelle et/ou locale,

-la générosité doit être renforcée ce qui ne peut se faire sans lutter fermement contre l’assistanat et la fraude,

-l’économie doit être au service de l’homme,

-la finance doit être au service de l’économie et doit donc être régulée

L’objectif est donc de créer une onde de choc, une dynamique forte et puissante et faire en sorte qu’elle s’amplifie dans la durée grâce aux moyens de communication instantanée que nous offre la technologie d’aujourd’hui.

 

Cette dynamique dépend de chacun de nous, rassemblons notre force et notre énergie. Soyons un peu fou pour avoir de l’ambition mais gardons les pieds sur terre pour garder le cap initial.

 

pas de réponses

Laisser un commentaire

Groupestar |
Parolelibre |
Pcfrontdegauche Pontchâteau... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mrpropresoussurveillance
| Demandezleprogramme
| Tatiana GABILLAS Legislativ...